Back to top

Actualités / L’Université du Manitoba reconnue coupable d’avoir violé les droits du travail

Actualités / L’Université du Manitoba reconnue coupable d’avoir violé les droits du travail

James Teterenko / Wikimedia Commons

La Commission du travail du Manitoba a statué que l’Université du Manitoba avait contrevenu à la loi en retirant son offre salariale pendant les négociations de 2016 avec l’association du personnel académique (UMFA). L’administration de l’université a retiré l’offre salariale quelques jours à peine avant la date limite de déclenchement d’une grève. L’administration a soutenu qu’elle avait été contrainte d’agir ainsi par le gouver­nement provincial.

Dans sa décision, la Commission affirme que, contrairement à ce que l’administration prétendait, cette dernière n’a pas cherché à dissuader le gouvernement d’exiger qu’aucune augmentation de salaire ne soit accordée. La Commission a conclu que l’administration avait agi de mauvaise foi en omettant d’informer l’UMFA de la consigne du gouvernement, et elle a ordonné à l'université de payer jusqu’à 2,4 millions de dollars et de pré­senter des excuses officielles.

 

En relation

/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/news-dalhousiesignage.png?itok=mt1XKdeR
février, 2018

Actualités / Entente à l’Université Dalhousie

L’association du personnel académique de l’Université Dalhousie (DFA) a conclu une entente de... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/news-umanitoba.png?itok=Q55707T_
février, 2018

Actualités / L’Université du Manitoba reconnue coupable d’avoir violé les droits du travail

La Commission du travail du Manitoba a statué que l’Université du Manitoba avait contrevenu à la... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/coverfebruary2018-languageofscience.png?itok=KidY7Pyl
février, 2018

La langue dominante de la science

Il est ironique de constater que, pour faire reconnaître à sa juste valeur la science française,... Lire la suite