Back to top

Souvenir des archives du Bulletin / Bulletin de l’ACPPU d’octobre 1996

Souvenir des archives du Bulletin / Bulletin de l’ACPPU d’octobre 1996

Les politiques fédérales provoquent une crise de financement de la recherche universitaire

Les récentes politiques fédérales ont clairement précipité la recherche universitaire dans une crise de financement et ce, malgré un siècle d’engagement des universités canadiennes dans des projets de recherche aussi bien fondamentale qu’appliquée.

En matière de performance R-D, le Canada se situe toujours derrière la plupart des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), en particulier les pays scandinaves et les Pays-Bas.

Le Conseil national de recherches a commencé à financer la recherche universitaire vers la fin de la Première Guerre mondiale. Après la Deuxième Guerre mondiale, le domaine de la recherche a connu une expansion spectaculaire.

Le gouvernement fédéral a reconnu l’importance de la science dans les efforts de guerre et s’est rendu compte que l’économie de l’après-guerre dépendrait largement de la recherche-développement et aurait besoin d’un accroissement concomitant des connaissances sur la société canadienne, ses réussites et ses maux.

Les années de l’après-guerre ont vu apparaître trois conseils fédéraux de recherche qui ont été le moteur du développement de la recherche universitaire des dernières décennies. Les conseils eux-mêmes sont très réputés dans le monde entier et ils ont contribué à rendre la recherche canadienne compétitive à l’échelle internationale.

La recherche et le développement ont fait l’objet de nombreux débats durant les années Mulroney. Les conservateurs ont continué à financer les conseils fédéraux de recherche. Ils n’avaient, cependant, aucun plan cohérent pour orienter leur politique de recherche.

Quand les libéraux sont arrivés au pouvoir, ils ont lancé un examen à grande échelle des politiques scientifiques et technologiques canadiennes. L’ACPPU a accueilli cette initiative avec satisfaction et elle y a participé à tous les niveaux. Puis ce fut le silence, rien que le silence.

__________________________________
Pour lire l’article complet publié dans le Bulletin de l’ACPPU d’octobre 1996, veuillez visiter bulletin-archives.caut.ca/fr.

En relation

octobre, 2020

Nominations au sein de l’ACPPU

Jamie Dunn Directeur, Syndicalisation et négociation L’ACPPU a nommé Jamie Dunn au poste de... Lire la suite
octobre, 2020

Actualités / Une nouvelle étude montre les failles du financement fondé sur le rendement

Une nouvelle recherche réalisée aux États-Unis sur le financement fondé sur le rendement (FFR)... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/october2020bulletin-graphic-864x386-rev.jpg?itok=8VpWtI7W
octobre, 2020

Bulletin de l'ACPPU Octobre 2020

Télécharger la version intégrale Lire la suite