Back to top

Actualités / Inquiétude devant les exigences relativement à la liberté d’expression

Actualités / Inquiétude devant les exigences relativement à la liberté d’expression

Harvey K / Flickr

L’intention du gouvernement de l’Ontario d’exiger que les universités et collèges de la province adoptent une politique en matière de liberté d’expression et de punir les établissements qui ne se conformeront pas aux nouvelles exigences constitue une ingérence sans précédent dans l’autonomie des établissements d’enseignement, prévient l’ACPPU.

« L’ACPPU milite depuis longtemps pour que les campus soient des lieux où l’on puisse échanger librement et ouvertement des idées, rappelle le directeur général, David Robinson. Mais les politiques doivent être établies par les établissements mêmes, et non par la classe politique. L’autonomie des établissements — y compris l’indépendance par rapport aux dictats du gouvernement — est en soi une condition incontournable pour protéger la liberté d’expression et la liberté académique. »

Le gouvernement a annoncé le 30 août qu’il donnerait aux écoles quatre mois pour concevoir, mettre en œuvre et appliquer des politiques de liberté d’expression ou faire face à des réductions de financement.

En relation

/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/bull6.png?itok=QjX-1j9D
octobre, 2018

Entretien / Sharon McIvor

Sharon McIvor s’identifie comme « une femme des Premières Nations et une membre de la bande... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/bull1.png?itok=Dq52w8lJ
octobre, 2018

Actualités / Inquiétude devant les exigences relativement à la liberté d’expression

L’intention du gouvernement de l’Ontario d’exiger que les universités et collèges de la province... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/bull2.png?itok=2y7PJgAN
octobre, 2018

L’importance du partage de la gouvernance

Cela fait maintenant des décennies que le personnel ac­a­dé­mique est engagé dans un bras de fer... Lire la suite