Back to top

Actualités / L’APPUL applaudit le mandat délivré par l’Assemblée législative de l’Ontario pour l’obtention des dossiers financiers de l’Université

Actualités / L’APPUL applaudit le mandat délivré par l’Assemblée législative de l’Ontario pour l’obtention des dossiers financiers de l’Université

Après avoir refusé pendant des mois de remettre des documents financiers d’importance à la vérificatrice générale de l’Ontario, l’administration de l’Université Laurentienne a maintenant jusqu’au 1er février pour se conformer au mandat de l’assemblée législative de l’Ontario.

L’Association des professeures et professeurs de l’Université Laurentienne (APPUL) accueille avec satisfaction ce dernier développement dans le processus de faillite en cours de l’Université. L’Association a fait pression en faveur de la divulgation de ces documents clés, incluant ceux qui ont trait aux relations de l’Université avec l’APPUL.

« Les membres de l’APPUL appuient la transparence et ont clairement indiqué à l’Université Laurentienne que toutes les informations demandées devraient être mises à la disposition de la vérificatrice générale », a déclaré la directrice exécutive de l’APPUL, Linda St-Pierre. « Le corps professoral, le personnel, les étudiants, la communauté et, en fait, tous les contribuables ontariens méritent des réponses sur ce qui a entraîné l’Université Laurentienne vers l’insolvabilité. »

Le Comité permanent des comptes publics de l’Assemblée législative de l’Ontario a voté, le 8 décembre, en faveur de la délivrance d’un mandat du président obligeant M. Robert Haché, recteur de l’Université, et M. Claude Lacroix, président du Conseil, à publier les documents financiers exigés par la vérificatrice générale de l’Ontario, Bonnie Lysyk, d’ici le 1er février 2022.

Le printemps dernier, la vérificatrice générale a amorcé une vérification d’optimisation des ressources des opérations de l’Université de 2010 à 2020 afin de faire la lumière sur les raisons pour lesquelles l’Université est devenue le premier établissement d’enseignement postsecondaire au Canada à demander la protection contre ses créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

La vérificatrice générale a fait savoir au Comité que l’Université avait restreint l’accès de son bureau à l’information nécessaire pour mener son travail. Pour accroître la pression, elle a déposé une demande à la Cour supérieure de l’Ontario en septembre.

L’Université Laurentienne s’est déclarée insolvable le 1er février 2021 et a plus tard éliminé plus de 100 postes de professeurs et de membres du personnel.

En relation

/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/bythenumbers-background_4.png?itok=XP9PmPXA
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/dec-jan-bulletin-interview_2022.png?itok=jwwDs85h
décembre 2021

Entretien / Melanie Newton et Deborah Cowen

Melanie Newton et Deborah Cowen sont membres de CensureUofT, un regroupement de personnel... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/presidentsmessage-brendaaustinsmith_6.png?itok=KmsUVCz_
décembre 2021

Le mot de la présidente / La grève créative

par Brenda Austin-Smith En novembre, l’University of Manitoba Faculty Association (UMFA) – mon... Lire la suite