Back to top

7. Canada et provinces

Tableaux

7.1Démographie selon l'âge, la langue et le niveau de scolarité

En 2016, presque deux tiers de la population âgée d’au moins 25 ans a déclaré avoir fait des études postsecondaires. En tout, 34.2 % ont dit avoir un certificat ou un diplôme collégial, 18,5 %, un baccalauréat et 9,2 %, un diplôme d’études supérieures.

7.2 Inégalité économique

Le revenu familial net d’impôt était de 75 700 $ en 2014. Les foyers touchant un revenu d’au moins 119 701 $ (quintile le plus riche) ont reçu 40 % de tout le revenu familial net d’impôt, tandis que les foyers touchant 44 600 $ ou moins (quintile le plus pauvre) en ont reçu à peine 7 %. De 1982 à 2014, le palier supérieur de 1 % des déclarants canadiens a vu sa part de revenu après impôt (y compris les gains en capital) augmenter de 6,3 % à 9,9 %, les revenus moyens ayant progressé de 96,1 % (en dollars constants) au cours de cette période à 391 700 $ en 2014. Par opposition, la moitié des déclarants canadiens – ceux dont le revenu est inférieur au seuil de 30 000 $ ‑ ont vu leur part de revenu après impôt baisser de 20,3 % à 19,1 % au cours de la même période.

7.3Population selon l'âge

Le vieillissement de la population canadienne se poursuit, bien que la proportion de Canadiens dans la tranche d’âge 18-24 ans demeure relativement constante (9,2 % en juillet 2016). La proportion de Canadiens âgés d’au moins 65 ans continue d’augmenter (16,5 % en juillet 2016). L’âge médian de la population, en lente progression, s’élevait à 40,6 ans en 2016, allant de 45,3 ans à Terre-Neuve-et-Labrador à 36,3 ans en Alberta parmi toutes les provinces.

7.4 Certains indicateurs économiques

Le ralentissement à 0,9 % de la croissance du PIB au Canada en 2015 est largement attribuable à un recul marqué de 3,6 % en Alberta. La croissance du PIB provincial a reculé également à Terre-Neuve (‑2,0 %) et en Saskatchewan (-1,3 %). À l’inverse, les PIB de la Colombie-Britannique (3,3 %) et de l’Ontario (2,5 %) ont enregistré une croissance relativement forte, et le Nouveau-Brunswick et le Manitoba ont affiché respectivement un taux de croissance de 2,3 % et 2,2 %. Le revenu par habitant au Canada était de 34 0416 $ en 2014. Le Nouveau-Brunswick continue d’avoir le plus faible revenu par habitant (29 679 $), suivi de l’Île-du-Prince-Édouard (90 158 $), et du Manitoba (30 370 $).  Ailleurs, le revenu par habitant variait de 31 536 $ en Nouvelle-Écosse à 35 991 $ en Saskatchewan, et grimpait à un sommet de 43 174 $ en Alberta. En 2016, 30,3 % des Canadiennes et des Canadiens actifs étaient membres d’une unité de négociation syndiquée une baisse par rapport à 2015 (30,6 %). Cette proportion a chuté dans toutes les provinces à l’exception de la Nouvelle-Écosse où elle est passée de 30,1 % à 30,8 %. Les taux de syndicalisation en Alberta, à Terre-Neuve-et-Labrador et en Nouvelle-Écosse ont augmenté respectivement de 1,4, 0,2 et 0,1 points de pourcentage, alors qu’ils ont chuté dans les autres provinces, la plus forte baisse ayant été constatée à l’Île-du-Prince-Édouard (-2,6 points de pourcentage). Au cours des cinq dernières années, les syndicats du secteur public ont maintenu et même augmenté le taux de syndicalisation dans le secteur public, passant de 75,0 % en 2012 à 76,3 % en 2016, tandis que le taux de syndicalisation n’a cessé de diminuer chez les travailleurs du secteur privé, chutant de 17,5 % en 2012 à 16,1 % en 2016.

7.5 Niveau de scolarité des adultes, 25 ans et plus, 2016

Une nette majorité de la population âgée d’au moins 25 ans dans chaque province a obtenu au moins un certificat ou diplôme d’études postsecondaires en 2016, allant de 55,8 % au Nouveau-Brunswick à 63,6 % en Alberta. La proportion de la population adulte détenant un diplôme universitaire de premier ou de deuxième cycle a varié beaucoup plus, allant de 15,8 % à Terre-Neuve à 31,0 % en Ontario.

7.6Estimations de la population active selon le niveau de scolarité, 25 ans et plus, 2016

Le taux de chômage en 2016 était de 5,6 % pour les personnes détenant un certificat ou un diplôme collégial, de 4,6 % pour celles ayant un diplôme de 1er cycle universitaire et de 4,9 % pour celles qui avaient un grade supérieur. Pour l’ensemble de la population, il était de 6,0 %.

7.7Niveau de scolarité de la population, âgée entre 25 et 64 ans, 2015, certains pays de l'OCDE

La population du Canada est fort scolarisée comparativement à celle d’autres pays de l’OCDE. En fait, 66 % de ses membres ont réussi des études collégiales ou universitaires, ce qui place le Canada à cet égard bien en avant de tous les autres États qui font partie de l’OCDE.

Figures

7.1Diplômés universitaires en proportion de la main-d'oeuvre à temps plein âgée de 25 à 54 ans

Une formation universitaire aux premier, deuxième et troisième cycles est de plus en plus une condition sine qua non à l’obtention d’un emploi à temps plein. En 2001, 16 % de la main-d’œuvre de base à temps plein âgée de 25 à 54 détenait un diplôme universitaire de premier cycle, et 7,5 % était diplômé d’un programme de cycles supérieurs. En 2016, 24.1 % de ce groupe détenait un diplôme universitaire de premier cycle, et 11,4 % était diplômé d’un programme de cycles supérieurs.

Précédent

Prochain