Back to top

Actualités / Bilan des budgets provinciaux de 2024

Actualités / Bilan des budgets provinciaux de 2024

Dans les budgets provinciaux qui ont été présentés à travers le pays, peu de fonds sont prévus pour l’enseignement postsecondaire.

Colombie-Britannique
Les médias et les parties prenantes ont unanimement décrit ce budget d’année électorale comme un budget de statu quo pour l’enseignement postsecondaire. Le budget prévoit des dépenses supplémentaires de 845 millions de dollars pour les établissements d’enseignement postsecondaire au cours des trois prochaines années. Contrairement à bon nombre d’autres provinces, il ne précisait pas le financement de programmes particuliers.

Alberta
Alors que le budget de l’Alberta prévoyait une aide supplémentaire pour les établissements privés, les fonds de fonctionnement des universités et collèges publics n’ont été augmentés que de 1,5 %, ce qui est bien inférieur au taux d’inflation. Le budget met en évidence le plan du gouvernement visant à réduire la part publique des fonds de fonctionnement, qui passera de 48 % à 42 % en quatre ans seulement.

Saskatchewan
Le budget de l’année électorale de la Saskatchewan privilégie le financement ciblé des universités et des collèges de la province. Le budget introduit un supplément de 12 millions de dollars dans les accords de financement des universités et réserve 15 millions de dollars à des programmes particuliers de soins de santé.

Manitoba
À l’instar de la Colombie-Britannique, le budget de cette année pourrait être qualifié de statu quo, puisqu’il ne consacre pas d’augmentation importante à l’enseignement postsecondaire. Le gouvernement prévoit de consacrer un supplément de 43 millions de dollars à des programmes de soins de santé et aux « besoins du marché du travail », dont 26,6 millions de dollars à des places de formation pour les médecins et 1,5 million de dollars à la formation en apprentissage. Le budget prévoit également des fonds pour les centres de garde d’enfants sur les campus.

Ontario
Le budget de l’Ontario réitère les engagements de financement annoncés par le gouvernement en février, à savoir 903 millions de dollars sur trois ans au titre de subventions d’exploitation des établissements. Les établissements de l’Ontario ont déjà déclaré que ce chiffre ne correspondait pas à leurs besoins, et un tiers des universités s’attendent à fonctionner à perte l’année prochaine. Le budget prévoit également des fonds pour la création d’une nouvelle école de médecine à l’Université York, sans en préciser le montant.

Québec
Le budget a confirmé que la nouvelle politique de financement des universités du Québec sera dévoilée au printemps 2024 et qu’elle entrera en vigueur au cours de l’année universitaire 2024-2025. Le financement de l’enseignement postsecondaire augmentera de 3,5 % en 2024-2025, soit moins que dans les budgets précédents. Les dépenses consacrées à l’enseignement postsecondaire ont augmenté de 35,7 % au cours des six dernières années, soit une moyenne de 6 % par an

Nouveau-Brunswick
Le budget de l’année électorale du Nouveau-Brunswick augmente le financement des subventions d’exploitation des universités de 9,4 millions de dollars, soit 3,2 %.

Nouvelle-Écosse
Le budget de la Nouvelle-Écosse prévoit un financement ciblé pour des programmes de soins de santé ainsi que des fonds pour des projets de logement. Les fonds de fonctionnement des universités n’ont pas suivi le rythme de l’inflation, enregistrant une augmentation globale d’un peu moins de 1 %. Les récents accords de financement des universités prévoient une augmentation de 2 % des subventions d’exploitation annuelles de la plupart des universités, à l’exception de l’Université Dalhousie. En proportion de toutes les dépenses provinciales, le financement de l’enseignement supérieur a diminué, passant de 6,3 % en 2021-2022 à 4,4 %.

Île-du-Prince-Édouard
L’Île-du-Prince-Édouard voit son financement global pour l’enseignement postsecondaire augmenter de 1,5 %. L’accent a été mis sur des programmes de soins de santé, un montant de 9,9 millions de dollars étant affecté à la construction d’une école de médecine et d’un centre médical pour les patients à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.

Terre-Neuve-et-Labrador
Le budget de cette année poursuit la mise en œuvre d’un plan quinquennal visant à réduire la subvention de compensation des frais de scolarité de l’Université Memorial. Cette année, la subvention passera de 41 à 27 millions de dollars. Le Collège de l’Atlantique Nord a également vu son financement opérationnel diminuer de 2,6 %.

En relation

/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/bulletin-2023-petermcinnis_0.png?itok=OFXIOCdQ
avril 2024

Le mot du président / Le dilemme de l’accommodement des besoins en milieu académique

Par Peter McInnis Des études récentes menées dans les universités et collèges du Canada font... Lire la suite
avril 2024

Actualités / Les professeures et professeurs de l'Université Brandon et l'administration évitent la grève

La Brandon University Faculty Association a conclu une nouvelle convention collective qui... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/october-bulletin-2022-davidrobinson.jpg?itok=UUm2W9HN
avril 2024

Le coin du directeur général / Le Canada : de retardataire à leader dans la syndicalisation du personnel académique

Par David Robinson Le Canada a l’un des taux de syndicalisation du personnel académique les plus... Lire la suite