Back to top

Gestionnaires académiques hors de l'unité de négociation

Les gestionnaires académiques devraient être titulaires d’un poste académique au sein d’une unité académique1. Les gestionnaires ne peuvent participer au sein de l’unité à des processus collégiaux autres que ceux prévus dans la convention collective tant qu’ils sont exclus de l’unité de négociation.

Les gestionnaires académiques peuvent être choisis au sein d’une unité académique ou être recrutés de l’extérieur et nommés à un poste de l’unité académique.

Dans le cas d’une nomination interne, l’établissement devrait prévoir le budget suffisant pour permettre à l’unité académique de remplacer le gestionnaire pour la durée de sa nomination à un poste administratif.

Dans le cas d’une nomination externe, le gestionnaire devrait satisfaire aux exigences de la convention collective concernant les nominations à des postes académiques.

Dans le cas où un gestionnaire académique assume des responsabilités pédagogiques, le chef de l'unité académique en cause devrait évaluer le rendement de son travail en suivant la méthode d'évaluation prévue dans la convention collective.

Le salaire du gestionnaire qui retourne à son unité académique devrait être fixé conformément aux dispositions de la convention collective.

La nature des fonctions et des responsabilités des gestionnaires académiques devrait être accessible en toute transparence à l’ensemble de l’université.

Les processus de nomination, d’évaluation et de renouvellement des nominations devraient être publics et transparents et permettre une participation importante du personnel académique et des représentants des associations de personnel académique. Il faudrait adopter une méthode d’évaluation anticipée des gestionnaires académiques.

Les gestionnaires académiques qui ne s’acquittent pas convenablement de leurs fonctions et responsabilités ou qui en abusent devraient faire l’objet d’une enquête ou de mesures disciplinaires et/ou être destitués de leurs fonctions administratives.

Les gestionnaires académiques conservent leur droit à la liberté académique.

Approuvé par le Conseil de l’ACPPU, avril 2016.

 

Note
1. Le terme « unité académique » s’entend d’une faculté, d’une école, d’un institut, d’un centre, d’une bibliothèque et de tout organe administratif du même type qui est investi d’un mandat pédagogique.