Back to top

L’ACPPU condamne les menaces de violence à l’encontre des féministes de l’Université de Toronto

L’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU) condamne les menaces de violence anonymes proférées sur Internet, qui ciblent les professeures et les étudiantes féministes de l’Université de Toronto.

« Ces menaces dirigées contre des universitaires qui poursuivent des recherches d’une importance cruciale visant à remettre en cause l’inégalité entre les sexes sont extrêmement inquiétantes et doivent être condamnées dans les termes les plus vigoureux », insiste le directeur général de l’ACPPU, David Robinson. « De concert avec ses associations membres – l’association du personnel académique de l’Université de Toronto (UTFA) et SCFP 3902 –, nous exhortons l’université et les autorités locales à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour garantir la sécurité de tous les membres de la communauté universitaire. Nous avons l’obligation de dénoncer toutes les formes de discrimination, y compris la misogynie.


Contact pour les médias

Angela Regnier, agente de communication de l’Association canadienne des professeures et professeurs d’université, 613-726-5186 (bureau), 613-601-6304 (cellulaire)