Back to top

Profil / Lauréate de la bourse commémorative J.H.-Stewart-Reid

Profil / Lauréate de la bourse commémorative J.H.-Stewart-Reid

Véronique Labonté a été nommée titulaire de la bourse commémorative J.H.-Stewart-Reid pour 2023. Cette bourse de 5000 $ honore la mémoire du premier secrétaire général de l’ACPPU.

Mme Labonté est candidate au doctorat et assistante de recherche à l’Université Laval. Ses recherches portent sur la médiatisation des récits contre-mémoriaux dans les zones post-conflit. Ses recherches l’ont menée dans plusieurs villes de Bosnie-Herzégovine. Elle analyse comment les activistes de la mémoire font circuler des récits alternatifs dans la sphère publique.

Née au Québec, Mme Labonté a fréquenté le Centre de formation des journalistes à Paris. Elle a travaillé avec le groupe de travail sur le journalisme et l’avenir de l'information au Québec. Elle a également travaillé comme chef de projet à Télé-Québec. Elle a récemment obtenu une bourse de doctorat du Fonds Georges-Henri-Lévesque.

Qu'est-ce qui vous motive ?

Ce qui me motive dans la recherche c’est d’arriver à comprendre comment, dans des situations parfois très difficiles comme peut l’être le post-conflit en BosnieHerzégovine, des personnes arrivent à développer des projets porteurs d’espoir pour la justice transitionnelle et l’avenir du pays.

Quelle est la plus grande leçon que vous avez apprise dans le monde universitaire ?

J’ai appris à repousser mes limites et à me faire confiance : la recherche interdisciplinaire et la démarche réflexive offrent un grand espace de liberté qu’il faut savoir bien encadrer. Le terrain de recherche m’a aussi appris à toujours garder l’esprit ouvert et d’accepter les imprévus.

De quel fait marquant de votre carrière êtes-vous la plus fière ?

Réussir à compléter un doctorat avec deux jeunes enfants, en réalisant deux terrains à l’étranger et en subissant une pandémie mondiale, c’est en soi une belle réalisation. Mais je dirais que d’avoir su créer des liens durables avec d’autres chercheuses et chercheurs à l’université d’abord puis au fil des conférences internationales auxquelles j’ai participé me rend aussi très fière.

En relation

décembre 2023

Tribune libre / Précarité postdoctorale et dilemme éthique

Par Andrea Reid « Apprendre, c’est super cool », m’a lancé une étudiante en quittant mon bureau... Lire la suite
décembre 2023

Tribune libre / Censure, préjudice et réalité dans le milieu universitaire moderne : l’Index Librorum Prohibitorum en guise de mise en garde

Par Robin Vose Il n’est pas nécessaire de chercher bien loin pour trouver des controverses sur... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/october-bulletin-2022-davidrobinson.jpg?itok=UUm2W9HN
décembre 2023

Le coin du directeur général / La liberté académique en période de conflit

Par David Robinson La liberté académique, comme toutes les libertés d’expression, est... Lire la suite