Back to top

Transition de genre

Les membres transgenres du personnel académique doivent pouvoir compter sur le soutien dont ils ont besoin avant, pendant et après leur transition.

L’association et l’employeur mettent tout en œuvre pour protéger la vie privée et la sécurité des membres qui sont en voie de transition vers un nouveau genre avant, pendant et après la transition.

À la demande d’une personne en transition, l’employeur adapte immédiatement tous les dossiers de l’employé-e ainsi que les répertoires afin qu’ils témoignent du changement de nom et d’identité de genre de l’employé-e.

Les membres du personnel académique en transition ont le droit d’utiliser les toilettes et les vestiaires correspondant à leur identité vécue, et l’employeur devrait offrir la possibilité d’accéder à des toilettes et des vestiaires universels.

Les prestations d’assurance relatives aux coûts de transition et les congés de maladie des membres du personnel académique en transition sont accordés aux mêmes conditions que pour n’importe quel autre coût de santé ou congé.

Sur avis du membre du personnel académique qui souhaite effectuer une transition, ou à la demande de l’association, l’employeur collabore avec l’association et l’employé-e afin d’adapter le plan général de transition aux besoins particuliers de l’employé-e, y compris tous les congés nécessaires.

 

Approuvé par le Conseil de l’ACPPU, novembre 2016.