Back to top

Activités professionnelles

L’employeur devrait reconnaître aux membres du personnel académique le droit de participer à des activités professionnelles, rémunérées ou non, dans le cadre de leurs fonctions normales et dans le but d’exercer et de tenir à jour leurs compétences professionnelles, y compris, mais sans y être limité, la participation à des associations professionnelles, à des associations de personnel académique, à l'ACPPU, à des organisations syndicales ou à des sociétés savantes. Ces activités professionnelles ne constituent pas une forme d’emploi à l’extérieur de l’établissement d’enseignement et elles devraient s’équilibrer raisonnablement avec les autres obligations, fonctions et responsabilités des membres aux termes de la convention collective. L’employeur devrait assumer le coût des cotisations aux associations professionnelles auxquelles il exige l’adhésion comme condition d’embauche.

Approuvé par le Conseil de l’ACPPU en septembre 1991;
révisé en avril 2007; révisé par le Comité de la négociation
collective et des avantages économiques en mars 2013;
projet de révision approuvé par le Comité de direction
de l’ACPPU en avril 2013.