Back to top

Déclaration de l’ACPPU à l’occasion du Jour de deuil national de 2016

Le 28 avril, l’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU) joindra sa voix à celle des syndicats et des associations d’employés dans tout le pays pour souligner le 25e anniversaire du Jour de deuil national à la mémoire des personnes mortes ou blessées au travail.

Cette année, nous aurons particulièrement une pensée pour ceux et celles qui sont tombés malades ou qui sont morts après avoir été exposés à l’amiante sur les campus des universités et des collèges. Bon nombre des bâtiments des campus ont été construits dans les années 1960 et 1970 à l’époque où l’utilisation de l’amiante était largement répandue. De nombreux membres de l’ACPPU ont été exposés à l’amiante à la suite de la construction et de la rénovation de ces édifices.

À l’occasion du Jour de deuil national, l’ACPPU appelle le gouvernement fédéral à interdire formellement l’extraction, la production et l’utilisation de l’amiante, ainsi que l’exportation et l’importation de l’amiante brut et des produits d’amiante.

Contact pour les médias

Angela Regnier, agente de communication de l’Association canadienne des professeures et professeurs d'université, 613-726-5186 (bureau), 613-601-6304 (cellulaire); regnier@caut.ca (courriel)