Back to top

L’équité de genre progresse

L’équité de genre progresse

Après un interlude de cinq ans, Statistique Canada a publié à la fin avril les premières données de l’enquête annuelle sur le personnel académique démontrant que les femmes occupent une proportion de plus en plus importante du personnel enseignant dans les universités du pays.

Le Système d’information sur le personnel d’enseignement dans les universités et les collèges (SPEUC) révèle que les femmes comptent désormais pour 40,2 % des membres du personnel universitaire enseignant à temps plein en 2016-2017, par rapport à 37,6 % en 2010-2011.

On explique ce bond principalement par l’augmentation du nombre de femmes observée dans les rangs supérieurs, soit aux postes de professeur titulaire (+31,4 %) et de professeur agrégé (+21,7 %). L’agence fédérale note ainsi que le nombre de femmes occupant des postes de professeur adjoint a diminué 14,5 % et de 2 % pour les postes de rang inférieur.

Les données préliminaires publiées par Statistique Canada portent sur le nombre et le salaire du personnel enseignant à temps plein dans 75 des 112 universités du pays ayant participé à l’enquête. Dans son ensemble, le personnel universitaire enseignant à temps plein a grimpé de 2,9 % depuis cinq ans. Ainsi, le nombre de professeurs titulaires a augmenté de 12,4 % et celui de professeurs agrégés de 8,8 %.

Le salaire médian du personnel enseignant a, lui aussi, connu une hausse entre 2011 et 2016. Statistique Canada révèle que le salaire médian (en dollars constants) du personnel enseignant à temps plein est passé de 92 093 $ à 98 400 $ entre 2011 et 2016, ce qui représente une hausse de 6,8 % sur toute cette période. De façon plus spécifique, le salaire médian se situe dorénavant à 124 325 $ pour les professeurs titulaires, à 97 423 $ pour les professeurs agrégés, à 77 169 $ pour les professeurs adjoints et à 70 060 $ pour les postes de rangs inférieurs à professeurs adjoints.

Statistique Canada indique que l’âge médian du personnel universitaire enseignant est demeuré stable. On situe ainsi à 51 ans l’âge médian dans les 75 établissements qui ont participé à l’enquête, alors qu’il était de 50 ans en 2010-2011. En 2016-2017, l’âge médian des professeurs adjoints était de 40 ans, il était de 49 ans pour les professeurs agrégés et de 58 ans pour les professeurs titulaires.

En relation

/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/news-craigheron.png?itok=pLpGIfr8
juin, 2017

L'ACPPU rend hommage au professeur et historien du travail Craig Heron

Lors de la 82e assemblée du Conseil de l’ACPPU, le réputé historien du travail Craig Heron a... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/academicadvisor-questionmark.png?itok=XVOOBXca
juin, 2017

Au cœur de la question

S.T. de London écrit Une revue spécialisée prestigieuse a accepté un de mes articles, et j’en... Lire la suite
/sites/default/files/styles/responsive_low_constrict/public/news-confidentiality.png?itok=HmA4qQ8e
juin, 2017

La confidentialité sera protégée

Un juge de la Cour supérieure du Québec a cassé le jugement qu’il avait lui-même rendu en... Lire la suite