Restez branché

Inscrivez-vous pour recevoir notre bulletin électronique mensuel.

Inscrivez-vous ici

Enquête sur la controverse entourant la liberté académique à l’Université de Calgary

(Ottawa – Le 19 novembre 2015) L’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU) a annoncé aujourd’hui la tenue d’une enquête officielle sur les allégations de violation de la liberté académique à l’Université de Calgary.

L’ACPPU a pris cette décision après qu’une enquête de CBC sur le Enbridge Centre for Corporate Sustainability eut mis au jour les inquiétudes soulevées par l’influence inopportune qu’exercerait la société Enbridge.

« Les allégations faites à l’endroit de l’Université de Calgary sont une question d’intérêt national, pour la profession et le public », a déclaré David Robinson, directeur général de l’ACPPU. « L’enquête permettra d’établir les faits et, le cas échéant, de constater les lacunes et de formuler des recommandations pour une gestion plus avisée, par les universités et les collèges, des accords avec les donateurs. »

Le comité d’enquête de l’ACPPU aura le mandat de se pencher sur des allégations de conflit d’intérêts, de violations de la liberté académique et d’ingérence du donateur dans la mise sur pied et l’exploitation du centre Enbridge.

Il étudiera également les circonstances qui ont conduit au départ du premier directeur du centre afin de déterminer s’il y a effectivement eu violation de la liberté académique, ainsi que d’autres questions relatives à la gestion des dons par l’Université de Calgary.

Le comité sera présidé par Len Findlay, MSRC, professeur au Collège des arts et des sciences de l’Université de la Saskatchewan, et sera composé d’Alison Hearn, professeure agrégée à la Faculté des études sur l’information et les médias de l’Université de Western Ontario, et de Gus Van Harten, professeur agrégé de l’École de droit Osgoode Hall de l’Université York.

L’ACPPU a mené plus de 40 enquêtes portant sur la liberté académique depuis 1958.


Contact pour les médias

Angela Regnier, agente de communication de l’Association canadienne des professeures et professeurs d'université, 613-726-5186 (bureau), 613-601-6304 (cellulaire)